Histoire d'une obèse condamnée sans langue de bois

Transformation de mon obésité en un trésor

Pour ce premier article, je me dois de me présenter à vous en détails, c'est normal, pour la majorité, vous ne me connaissez pas et j'aimerai vous faire comprendre pourquoi il sera génial pour vous de me suivre dans mon challenge unique et ce qui rend mon blog exceptionnel !

Pour cela, je vais vous raconter un peu "ma vie " comme on dit, concernant la santé qui est le thème de ce blog.

J'ai besoin que vous compreniez ma démarche et comment j'en suis arrivée à transformer ma vie.

Allez c'est parti pour un peu de lecture 😉

Mon passé qui explique mon présent...

J'ai eu une enfance heureuse malgré l'éloignement de mon père resté en Corse (où je suis née) et la présence d'une maman gorgée d'Amour avec qui j'ai eu la chance de partager une relation unique et très profonde jusqu'en 2008 date où elle a disparu subitement. C'était une très belle personne autant sur le plan physique qu'intérieur. Elle a vécu une enfance et une jeunesse en pleine santé. Après deux césariennes, la première à tort et la deuxième mal opérée, sa vie est passée du "côté des ténèbres"... Avec les années, elle a pris du poids, elle souffrait de diverses autres affections chroniques, diabète, inflammations, fatigue chronique, dépression...son importante éventration "inopérable" lui provoquait des crises de renversement d'intestin, des heures de souffrances atroces avec toujours la question de "est-ce qu'elle va survivre ?"

Ce que nous vivons dans l'enfance est déterminant pour notre vie d'adulte...

Elle a perdu l'amour pour son corps en ne prenant jamais soin d'elle une seule seconde. Sa vie c'était le bien-être de ses proches, attendant le bonheur à travers eux (ce que j'ai très mal vécu).  Sa mauvaise prise en charge par la médecine a eu raison de sa vie par une occlusion intestinale mal opérée "en urgence".

J'avais besoin de vous parler de ma mère car ma démarche sur ce blog puise sa source par l'expérience marquante auprès d'elle puis par la suite sur ma propre santé. Je reviendrai prochainement dans un article sur l'importance de l'enfance dans la santé.

Le lien avec ma santé...

Enfant, je faisais des rhino-pharyngites à répétitions, je passais tous les hivers sous antibiothérapies...un jour mon foie a dit Stop ! : hépatite médicamenteuse et choc allergique à ces antibiotiques à l'âge de 7 ans ! Une cure thermale spécialisée ORL a réussie à éradiquer mon problème. Plus tard, on a constaté que je n'avais pas de cycles menstruels qu'à cela ne tienne ! : on m'a mise sous pilule ...à 14 ans...

J'ai toujours été "rondelette" puis à l'adolescence, un problème osseux aux genoux m'a poussé à stopper le basket que je pratiquais assez intensément. A partir de cette période j'ai commencé à prendre un peu de poids tout en continuant de manger les délicieux plats provençaux et les bonnes boulettes/pasta Italiennes de la "Mamma". A la maison, le plaisir c'était de manger, "de se régaler" et il ne faut pas oublier aussi une chose c'est que les années 80-90 étaient déjà la période royale des produits industriels, vous savez tout ce qui passe à la TV :-)...les féculents à base de farine blanche, le sucre blanc, lait et laitages de vache pasteurisés c'était un vrai festival !  Nous y reviendrons !...

Ma mère voulait me voir en pleine santé et suivait les médecins comme le font la majorité des parents...

"Je donnerai 10 ans de ma vie pour que tu puisses être bien dans ton corps, me disait-elle"

La cure amaigrissante miracle !

Elle pensait que le surpoids était une fatalité comme pour notre "lignée", décidée à mon bien-être et à lutter, elle nous a fait effectuer une cure d'amaigrissement dans un établissement spécialisé, j'étais alors ado avec 10 kilos de trop. Cela était très recommandé par les médecins à cette époque. Là bas...on nous remplaçait l'huile d'assaisonnement par de l'huile de paraffine...honteux...quand j'y repense... tellement cloisonnées, frustrées, au bout de plusieurs semaines, on s'échappait un moment sur le parking du supermarché d'à côté pour partager un camembert bien crémeux dont les saveurs restent inoubliables 🙂

La vie c'est l'abondance et non pas la restriction !

J'ai perdu du poids, oui...mais de là, a commencé la "spirale infernale" du fameux yo-yo...

20 ans plus tard, je me retrouvais avec un poids approchant les ....200 kilos (oui, oui, vous lisez bien) car chaque régime de souffrances et de frustrations (sans sucre ou sans graisse ou à fond les protéines, les sachets miracles, les hypocaloriques, les dissociés, les journées en comptant les points...j'ai tout essayé) me faisait perdre 10 kgs reprendre 20, perdre 30 reprendre 45, perdre 40 et reprendre...etc, etc... au final et même si c'est difficile à croire on ne se sent pas grossir autant...on espère que cette nouvelle méthode nous apportera le corps que l'on voit sur les magazines. Et oui..., mais bien des gens prospèrent dans ce système et pour les patients c'est comme descendre toujours un peu plus bas en enfer.

La nourriture dont je devais me priver devenait de plus en plus un refuge

Les aliments interdits lors des régimes deviennent presque une "drogue"... car bien sûr là dessus s'ajoutent les peines, les hauts et les bas du boulot, de la famille, les deuils, les soucis, la culpabilité, la honte, le regard des autres...et on cherche une seule chose, la sensation de réconfort et d'exister comme tout le monde.

"Le popotin serré dans les chaises à accoudoirs, pas de bains en public (complexée), pas de vélo, pas de cheval, pas de bottes, pas de moto, pas de karting, pas d'accrobranche, pas de ski, pas de magasin de vêtements "normal", pas à l'aise dans l'avion, pas à l'aise en public....en quelques mots pas une vie...une survie..."

Pourquoi je n'ai pas confiance en la médecine allopathique ?

Dans ce gouffre, j'ai consulté de très nombreux diététiciens, nutritionnistes, endocrinologues, gynécologues, hépato-gastro-entérologues..., voici quelques unes des réponses diverses et variées :

  • "Madame, vous voulez perdre du poids : mangez peu et bougez plus surtout ayez un peu de volonté ou mettez l'anneau gastrique !" (nutritionniste)
  • "Navrés mais nous ne prenons pas en charge des gens dans votre cas pour faire baisser nos statistiques" (aide à la procréation)
  • "Mais enfin qu'attendez-vous pour vous faire la sleeve ? ouvrons le dossier dès aujourd'hui !" (endocrinologue)
  • "Madame, votre famille maternelle était obèse en majorité, vous avez les gênes, il faut l'accepter et vous y résoudre" (cardiologue)
  • "Ecoutez aucun régime ne marche sur le temps, faites vous opérer, cela se fait en un rien de temps de nos jours et c'est la seule solution qui fonctionne à peu près" (diététicien) j'avais bien aimé le "à peu près"
  • "Madame, l'obésité tue ! faites vous la sleeve où vous finirez comme votre mère" (Spécialiste et Chirurgien reconnu Service Gastro-entérologie de l'hôpital de la Conception à Marseille, jour du décès de ma mère qui se posait la question la veille, de lui passer un scanner pour voir s'il n'avait pas oublié un instrument dans son ventre devant son choc septique en réanimation).
  • "Les inflammations, la sciatique, la fatigue, le dérèglement hormonal, l'anxiété, tout est dû à votre poids, maigrissez et tout ira mieux" (oui tout est dû au poids même le rhume...lol...)
  • "Madame, quand on est gros avec l'âge on devient cardiaque, diabétique, on a du cholestérol, bref vous êtes jeune, il faut maigrir maintenant, le passé est primordial, racontez moi ce que vous mangiez pendant votre enfance..." (psychiatre, ok bon raisonnement mais mon assiette passée ne m'a rien apporté de bon, au contraire...c'est ce qui est devant qui compte et qu'il faut changer).
  • "Vous avez perdu seule 65 kilos ??? c'est incroyable ! mais franchement faites-vous la sleeve si vous n'y arrivez pas, c'est bien plus rapide et facile, tous les gros font ça ! " (Cardiologue pour contrôle test sous effort nickel il y a 3 mois) Pardon mais je ne viens pas de vous dire que je m'en sortais seule ? grr :-/

Je vous note les principales mais en + de 20 ans de supplices, de honte, d'angoisses, je pourrai vous en citer bien d'autres.

Plusieurs fois les médecins et les spécialistes avaient fait de faux diagnostics autour de moi (césariennes à tort, tendinite au lieu d'un infarctus massif, bronchite et essoufflement dûs au surpoids pour un ami qui avait en fait une péricardite dû à son cancer des ganglions...bref la liste pourrait être très longue et nous avons tous eu ce genre de mauvaise expérience dans notre vie). Je ne veux pas dénigrer le corps médical qui sauve aussi des milliers de personnes chaque minute, je reconnais que la chirurgie, l'imagerie, la prise en charge des accidents, des urgences, de certaines pathologies et de nombreux médecins sont très respectables.

Surpoids, hantise des médecins, je suis dans un sans issue...je me vois à la place de ma mère...

 

Comment penser soigner le corps avec de la chimie sans chercher la cause de la "mal-à-dit" ?

Suite à tout cela j'ai donc touché le fond...

...ma tête voulait se résoudre à l'opération, à retenter un régime...j'étais perdue.

Je me suis lancée avec l'aide d'une coach de vie dans l'assiette équilibrée du PNNS (Plan National Nutrition Santé), j'ai perdu un peu plus de 35 kgs, j'étais heureuse mais surtout ce que j'ai découvert pour la 1 ère fois c'est la prise en charge holistique (morale et physique) du coaching. Cette personne m'a accompagnée pour que je retrouve une chose inestimable : la confiance en moi !, enfin une personne qui s'intéressait à ce que je ressentais à l'intérieur de moi, à qui j'étais.

Malheureusement, sur la longueur de temps et avec un souci de famille, j'ai repris rapidement une bonne partie du poids perdu. "L'assiette équilibrée du PNNS" ne me convenait pas et je voulais savoir pourquoi. Constat personnel :

J'avais trouvé une de mes solutions, j'avais besoin de soigner mon mental, mes émotions, changer ma façon de vivre et de voir la vie, AVANT de vouloir changer mon alimentation. Chose qu'aucun médecin n'avait évoqué...

J'ai rencontré des personnes ayant fait la chirurgie de l'obésité (anneau, sleeve ou bypass) et la petite voix à l'intérieur de moi, me disait que ce n'était pas mon chemin.

La médecine conventionnelle ne prend pas en compte l'ensemble de notre être et tout n'est pas qu'une question d'alimentation ! loin de là !

Et puis...sur le net, je découvrais deux grands groupes pour l'alimentation les fans des glucides qui éliminent les graisses et les fans des graisses qui éliminent les glucides...c'était pas gagné tout ça et rien que l'idée de devoir me frustrer, forcer mon corps à vivre sur une seule famille de nutriments chose pour laquelle il n'est pas fait...ne me convenait plus du tout.

Serait-il possible que mon corps ai besoin d'autre chose que d'un "plan alimentaire restrictif " pour retrouver son équilibre ?

Je remettais tout en question, je voulais comprendre.

Je me suis lancée dans ma formation d'hygiénisme, sous ce nom un peu brut se cache le trésor d'apprendre, de comprendre que l'humain est issu de la Nature et qu'elle repose sur des lois...des lois naturelles que nous devons respecter pour protéger notre santé et vivre heureux.

Grâce à cette évidence, j'ai pu faire des rencontres que je qualifie de "magiques" mais en fait "destinées" car à présent j'avais simplement un autre regard. Elles se sont enchaînées pour me guider sur la découverte de moi même, Catherine en réflexologie plantaire, Philippe en pneumologie, Jacques en Nutrition, (et oui il existe des médecins ouverts et passionnés par la santé et non par la maladie) Irène et Julien en Naturopathie, Thierry en ouverture d'esprit, Gilles en prise de conscience, Anne pour l'énergétique (je citerai leurs noms dès qu'ils me donneront l'accord 🙂 )  ...Au plus je progressais, au plus je trouvais de l'aide pour évoluer.

J'ai ressenti le besoin de me documenter, de parler autour de moi de cette expérience et cette fois le bon chemin s'est ouvert à moi. Je dis que c'est le bon chemin car j'ai pu apprendre comment fonctionne mon corps dans son ensemble (mental, énergétique et physique) et surtout que nous ne pouvons pas tricher avec notre nature. Tout répond à un équilibre.

Nos cellules évoluent entre elles, pour elles et pour le bien de l'ensemble. Aucun traitement chimique ou chirurgie ne peut aussi bien nous soigner que notre nature. La cellule fera l'objet d'un prochain article sympa ! car comprendre son fonctionnement est indispensable à la prise en charge de notre vie.

Comprendre la vie fascinante de nos cellules.

J'ai perdu seule à ce jour près de 70 kilos sans régime ni prise en charge médicale.

Sans vraiment de volonté (si ce n'est celle de changer de vie), sans frustration et je souhaitais partager avec vous la suite de mon expérience.

Attention ! cela ne veut pas dire que je me suis libérée du poids sans rien faire ! il n'y a pas de formule miracle ! j'effectue chaque jour des tas de petits changements au quotidien en comprenant pourquoi cela est mieux pour moi et surtout en respectant mon corps !

 

Voulez-vous découvrir très prochainement, le challenge fou dans lequel je vais me lancer ?

Laissez moi vos commentaires juste en dessous, partageons ensemble nos idées 😉

"Le bonheur n'est pas au bout du chemin, le bonheur c'est le chemin."

et C'est maintenant !

 

Je précise que les conseils, les informations que vous pourrez trouver sur ce blog, ne remplacent en aucun cas une consultation chez votre médecin, son diagnostic ou son traitement. Le but est devous montrer qu'il existe des outils, de vous éveiller sur des solutions que Mère Nature nous offre, finalement en toute simplicité pour vivre heureux et pleins de vitalité. Ce sera à vous, d'expérimenter par la suite, d'être le champion ou la championne de votre vie !

Bienvenue sur Mission: Détox !

Nous sommes tous différents ! Pour faire plus ample connaissance, je vous propose de rentrer votre prénom et votren email afin que vous accèdiez à un quiz gratuit pour tester votre énergie vitale. Je vous offre également en bonus le guide "5 éléments pour rebooster ton énergie vitale".

Recherches utilisées pour trouver cet article :raconter ma sllve sans langue de bois

Liste des commentaires

  • roux 18 / 12 / 2016 Repondre

    si vous n avez suivit aucun régime ni rien changé comment avez vs pu perdre autant de kilos

    • Bonsoir à vous,
      Je n'ai effectivement suivi aucun "régime" car c'est ce même mot qui m'a mené à la catastrophe ! par contre, j'ai effectué un bon nombre de "remplacements " dans mes habitudes de vie au quotidien et c'est cela même qui est le thème de mon blog, que je vais vous détailler au fil des jours.
      "Devant moi, il y avait 2 chemins : celui des régimes ou de la chirurgie très fréquenté puis un petit sentier tortueux et peu emprunté: je l'ai choisi et ça a fait toute la différence !"
      Merci de votre intérêt et de votre commentaire 🙂

  • Corinne 18 / 12 / 2016 Repondre

    Bravo pour votre parcours

  • nicole diaz 19 / 12 / 2016 Repondre

    Bravo Laetitia pour ton chemin parcouru ,je voulais te le redire " je suis fière d toi" Bises

  • HENRY BEATRICE 24 / 01 / 2017 Repondre

    Très joli blog et très intelligent de surcroit
    Bravo pour votre parcourt et votre logique
    Je suis venu sur votre blog par intermédiaire de FB nous avons une association pour aider les familles monoparentale et l'hygiène alimentaire est l un des ateliers qui fonctionne le mieux
    Avec bcp de thérapeutes ds différentes disciplines hypnose, massages ....
    Et pour le printemps nous préparons notre détoxe aussi .Bon courage a vous et continuer à enrichir les gens de votre savoir à bientôt

    • merci Béatrice de votre commentaire et de votre soutien, je serai heureuse à l'avenir de pouvoir apporter une "petite pierre" à votre association car l'hygiène de vie et alimentaire devrait être bien plus répandue que les médicaments et autres publicités du quotidien... A bientôt avec plaisir 😉

Laisser un commentaire