Mission #18 : 3 astuces pour savoir si j'ai faim

Bonjour à tous,

Aujourd'hui, je vous partage mes astuces pour reconnaître la faim car souvent nous pensons à manger sans y réfléchir.

Je vous remercie du fond du coeur de prendre du temps pour lire mon article et pour certains de suivre mon blog, cela me motive toujours plus et je souhaite que de votre côté cela vous apporte un petit plus dans votre vie 😉

Donc c'est parti pour la Mission #18 : 3 astuces pour savoir si j'ai faim

Se connecter à notre sens du goût :

Le goût est un de nos 5 sens, la nature est bien faite, nous le savons 🙂

En effet, le goût est relié à notre instinct. Avec l'odorat, ils sont rattachés à un système de régulation qui est en rapport avec notre cerveau archaïque (le plus ancien).

Lors que notre goût est connecté à cet instinct, l'ordre naturel agit de lui même. Hors l'industrialisation de masse, nous coupe de cette connexion. Les aliments sont transformés, les nutriments et les saveurs véritables déformés, détruits.

Les industriels ne cessent de nous rendre toujours plus accros à leurs produits par des saveurs artificielles, des exhausteurs de goût...cela un grand danger pour notre santé et la base de très nombreuses maladies actuelles.

Une mauvaise alimentation rend malade :

Nous l'entendons depuis la nuit des temps comme le disait Hypocrate "Que ton aliment soit ta seule médecine".

i: Il est d'ailleurs étonnant que les médecins de nos jours étudient 4 jours l'alimentation pendant leurs longues études...étant donné que leur thèse finale et leur vocation s'appuie sur le serment d'Hypocrate... j'ai du rater un épisode...

Bref, l'équation indiscutable de la maladie revient à :

 

 MALADIE = ALIMENTATION / POUVOIR DIGESTIF/ ETAT DU TERRAIN-TEMPÉRAMENT

Tout oeuvre pour le bien de l'ensemble, mais la spirale peut aussi agir dans l'autre sens. À savoir que lorsque l'alimentation n'est pas adaptée, le pouvoir digestif est agressé et le terrain en souffre...

 

Différencier l'appétit de la vraie faim :

 

Mes 3 astuces pour savoir si j'ai faim :

  • Si je ressens l'envie de manger : je me pose la question si cela est en rapport avec une émotion que je vis (colère, contrariété, joie, stress, ennui...) car c'est à 99% le cas. J'identifie ce qui se passe dans mon corps (surtout dans ma tête là pour le coup) 😉 Sans me juger, je fais le point en moi sur ce que je ressens, je peux noter aussi mon ressenti. Je respire profondément, en sortant prendre l'air quelques instants si possible. Si j'en ressens le besoin encore, je fais en sorte de fixer mon attention sur une activité, un appel, une conversation, je complète aussi en buvant une grand verre d'eau (pour moi pétillante). Je peux aussi respirer de l'huile essentielle de Cannelle. En général "ça passe", si vraiment, je sens que l'idée de manger persiste, je vais m'accorder une poignée d'oléagineux ou un carré de chocolat noir à 70% bio.
  • Pour vraiment distinguer la faim de l'appétit, j'ai un repère infaillible ! : si je ne suis prête qu'à manger des gourmandises ou certains aliments pas de doute c'est de "l'envie de manger". Si je suis prête à manger même des bâtonnets de crudités...(ce qui est plus que rare dans ces instants là) je sais que j'ai faim...
  • Je prends deux jetons sur moi style poker :  1 rouge et 1 vert par exemple : le vert représente la santé, l'énergie, atteindre mes objectifs et le rouge représente ce qui va à l'encontre de ma santé, de mes objectifs bien-être. Lorsque je décide de grignoter ou devant le choix d'un aliment à la maison ou au restaurant, je choisis en conscience le plat que je veux et je sors ou visualise alors le jeton correspondant à ma décision. L'important est d'assumer nos choix sans nous juger mais en sachant que notre réussite est le résultat du total de nos petites décisions au quotidien. 

Il faut savoir qu'en fait au quotidien, ne nous connaissons pas la "vraie faim"... en effet, lorsque nous ressentons un creux dans l'estomac avec quelques gargouillis ce n'est qu'un indice que notre estomac et enfin vide depuis notre dernier repas...Notre corps peut enfin accorder son énergie à d'autres tâches nécessaires pour notre santé. Inutile de nous jeter à nouveau sur de la nourriture. Nous avons la chance en majorité d'avoir un frigo plein donc pas de panique 🙂

De nos jours, les aliments sont tellement sucrés (sucre raffiné) que nous sommes totalement accros, le petit déjeuner recommandé aux Français n'est bon qu'à une chose nous donner la fringale à 10h avec un coup de fatigue due aux pics d'insuline... Stop au lait pasteurisé, céréales raffinées, jus de fruits pasteurisés, morts et plein de sucre... bonjour aux purées de fruits, aux oléagineux, aux oeufs (pas trop cuits) !

i: Le sucre raffiné est la seule molécule à agir sur les 3 circuits de récompense de notre cerveau ce qui signifie qu'il est plus puissant que n'importe quelle drogue !

 

Pour nous reconnecter à nos sensations naturelles, les mêmes critères que pour être en bonne santé reviennent :

"Éliminer les aliments transformés"

Cela est déjà une étape magique pour notre santé, notre moral et notre planète.

Faites l'inventaire de vos placards les amis ! et progressivement retrouvons notre liberté et notre santé au naturel.

Ouvrons les yeux, Mission: Détox dans nos vies ! devenons acteurs de notre santé et de notre bonheur !

Alors, en ce moment ? avez-vous faim ou envie de manger ?

 

Je vous souhaite tout le meilleur 🙂

 

 

Credits photos : Marc Lagneau

 

Bienvenue sur Mission: Détox !

Nous sommes tous différents ! Pour faire plus ample connaissance, je vous propose de rentrer votre prénom et votren email afin que vous accèdiez à un quiz gratuit pour tester votre énergie vitale. Je vous offre également en bonus le guide "5 éléments pour rebooster ton énergie vitale".

Liste des commentaires

  • Hervé RV 17 / 05 / 2017 Repondre

    Bonjour Laetitia,
    Merci pour cet article ! 🙂 Les sucres raffinés et tous les sucres libres sont plus puissants que la cocaïne... et c'est légal et accessible, puisqu'en vente libre même lorsqu'on les cachent dans les produits salés pour leur côté addictif et exhausteurs de goûts (plats préparés industriels).
    La faim... on sait rarement se que c'est dans nos sociétés occidentales. Faire un jeune permet de l'éprouver. C'est une sensation puissante qui mène à l'action pour se pourvoir en nourriture pour la survie et pas seulement un creux entre 2 repas ! 🙂
    Merci pour tous ces trucs ! 😉

Laisser un commentaire