Manger Acide ou Alcalin ? Info ou Intox ?

Bonjour à tous,

Je voulais aujourd'hui vous partager mon expérience et mon savoir sur l'alimentation acide ou alcaline.

En effet, certains personnes prétendent que pour rester en bonne santé il nous faut manger 100% "alcalin". 

Je vais tenter de vous donner des informations faciles, claires et rapides pour que vous puissiez faire votre propre expérience, car c'est cela le plus important pour chacun de nous.

Sur le net, nous trouvons des informations par milliers chacune affirme sa théorie et sa logique, ici, je vais vous donner la mienne suite à tout ce que j'ai pu lire et surtout suite à ma formation et mon expérience 🙂

 

 Qu'est ce qui fait qu'un aliment est acide ou alcalin ? 

Il existe plusieurs procédés afin d'analyser le taux d'acidité ou d'alcalinité d'un aliment, je ne vais pas approfondir ce point qui est complexe mais cela se nomme entre autres : le titrage (mesure après réduction en cendres de l'aliment pour remplacer la digestion) et calcul du taux d'azote/protides (pas aussi précis que le titrage).

Ce qu'il faut savoir c'est que tous les aliments ont une part d'acide et d'alcalin en eux (comme nous 🙂 ). Ce n'est pas le contenu de l'aliment qui laisse des déchets acides ou alcalins dans le corps mais ce sont les minéraux ou métaux qui fixent si nos tissus sont acides ou alcalins.

Pour exemple : le potassium, le sodium, le magnésium sont connus comme alcalinisants.

"Le saviez-vous ? : Lors des urgences, une perfusion de sérum physiologique est  très souvent administrée. En effet, c'est du chlorure de sodium qui alcalinise d'une manière exceptionnelle, cela lutte contre un état d'acidose, d'inflammation, de gonflement..."

D'autre part le soufre, le manganèse, le phosphore sont acidifiants.

Un aliment est considéré comme alcalin lorsque sa teneur en composants alcalins est supérieure à ses composants acides. Et inversement, un aliment est acide quand il comporte plus d'éléments acides qu'alcalins, jusque là tout est logique !

 

Manger acide ou alcalin ? Info ou Intox ?

Pour que vous ayez un repère facile, vous pouvez garder en mémoire que :

Les aliments acides sont à comparer avec le feu...

...et les aliments alcalins avec la fraîcheur.

Lorsqu'il fait chaud nous avons besoin de plus alcaliniser notre corps (été) et l'hiver nous pouvons augmenter notre part d'acidesTout est une question d'équilibre.

Il ne s'agit en aucun cas de manger tout acide ou tout alcalin ! Exit les extrêmes et les recettes miracles. Nous devons respecter un équilibre acido-basique naturel.

Notre corps répond à un équilibre parfait : sachez que chaque élément acide dans notre corps "s'unit" à un élément alcalin afin de pouvoir être éliminé.

Si nous consommons trop d'acides, nous allons épuiser nos réserves minérales. Le corps oeuvre en permanence pour notre bien, notre équilibre.

C'est ainsi que les fans de fromages, lait, viandes...ont souvent des "mal-à-dit" en "-ites" : toutes les inflammations (arthrite, sciatique, gingivite, gastrite, colite...).

L'acidose chronique attaque les membranes cellulaires et entraîne le cancer.

En toute logique, notre corps étant prédominance alcalin, nous devrions suivre avec l'alimentation.

Pour ma part, j'accorde une belle place aux aliments alcalins et je fais toujours en sorte si mon assiette contient des aliments acides d'équilibrer avec des aliments alcalins (80%/20% ou de mon mieux en tenant compte de ma perte de poids en cours et de mon quotidien).

Comment savoir si un aliment est acide ou alcalin ?

L'indice PRAL est un indicateur d'acidité/alcalinité calculé sur la base des analyses d'urines suite à la consommation de tel ou tel aliment. Il peut être une aide.

Dans tous les cas, tout le monde s'accorde pour dire que les aliments alcalins sont tous les fruits et légumes mûrs, crus sauf quelques rares exceptions (myrtilles, pointes d'asperges blanches, canneberge, prune, pruneau...) ainsi que le millet, le quinoa, les épices, l'huile d'olive, vin (bio), miso...

Les aliments acides sont le sucre et céréales raffinés, produits laitiers, légumes et fruits en conserve, les viandes, les sodas, glaces, gâteaux, fromages, café, colorants, alcool....

Je vous laisse découvrir pas mal de grilles d'informations sur le net concernant le classement des aliments acides ou alcalins.

Une chose est sûre, nous revenons encore à deux faits :

  • Les produits industriels sont néfastes au quotidien
  • Le corps répond à un équilibre avec lequel nous ne pouvons pas "tricher".

Équilibre= santé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le thème est large mais je pense vous avoir dit le principal à retenir. Si vous avez des questions n'hésitez pas, j'y répondrai de mon mieux et avec plaisir.

Pour finir, n'oublions jamais que le stress, les préoccupations, la colère, la haine, la rancoeur, la peur, le manque ou l'excès d'activité ou de sommeil sont acidifiants et que la joie, la paix, le pardon, le courage, le mouvement (raisonnable) et le sommeil, la relaxation sont alcalinisants.

Faisons notre choix 😉

 

Que pensez-vous de cet article ?

Partagez-le au maximum de personnes autour de vous en cliquant ci-dessous, cela pourrait les aider au quotidien.

 

Je vous dit à très vite,

Je vous aime.

 

Source: inspiration du travail du Dr R.Morse/Crédits photos : Annie Roi, Fabienne D, G.Ménager

 

Bienvenue sur Mission: Détox !

Nous sommes tous différents ! Pour faire plus ample connaissance, je vous propose de rentrer votre prénom et votren email afin que vous accèdiez à un quiz gratuit pour tester votre énergie vitale. Je vous offre également en bonus le guide "5 éléments pour rebooster ton énergie vitale".

Liste des commentaires

  • RV 01 / 02 / 2017 Repondre

    Bonjour Laetitia,
    Merci pour cet article clair qui synthétise bien ce qu'est et doit rester une approche alimentaire alcalinisante : quelque chose de modéré sans éviction de types d'aliments mais un dosage de proportions entre aliments acides et basiques (alcalins).
    Comme tu le souligne, trop de personnes sont souvent radicales dans leur discours sur cette approche. Or, elle ne doit être ni régime, ni diète, ni lifestyle et tout le tralala, mais juste la prise en compte de nos besoins physiologiques et le respect de notre équilibre acido-basique pour notre bien-être métabolique, afin d'éviter à notre corps de puiser dans ses ressources en minéraux, parfois jusqu'à l'épuisement. C'est ce que j'essaie de défendre.
    Quoi dire de plus... peut être que le fonctionnement métabolique tend naturellement, par son fonctionnement vital, vers l'acidification, que notre alimentation moderne occidentale est trop riche en aliments acides et que l'alimentation alcaline avec l'oxygénation sont des leviers importants pour contrebalancer cela au quotidien.. Enfin, une acidose métabolique latente (trop d'acides, tous les jours, tout le temps) créé (souvent à notre insu), une inflammation cellulaire, terrain malheureusement propice et favorable à de nombreux autres maux en plus du cancer et tout aussi graves (baisse immunitaire, fatigue chronique, ostéoporose, troubles, cardio-vasculaires, du sommeil, digestifs etc). Voilà Laetitia, j'ai fini mon laïus ! 🙂 Bonne continuation, plein de bonnes choses et merci encore ! 🙂

    • Bonjour Hervé, je te remercie pour ton commentaire très intéressant, je suis heureuse et fière qu'en tant que blogueur sur cette spécialité tu aies trouvé mon article sympa 🙂 Nous sommes tout à fait en accord sur notre façon de voir l'équilibre qui est bien loin de "l'assiette équilibrée" que l'on connaît depuis l'enfance...
      En effet, l'équilibre acido-basique est primordial mais comme nous l'avons dit tous les 2 cela doit rester une démarche loin de régimes et modes... Cette information doit absolument se transmettre au plus grand nombre. Ainsi, je soutiens particulièrement le thème de ton blog qui fait partie intégrante de ma "Mission" 😉 A très vite et bon courage pour la suite

Laisser un commentaire